FAIRE UN DON

Voici comment vous pouvez nous soutenir

Les meilleurs traitements possibles pour les tumeurs cérébrales malignes

Le médulloblastome (MB) est une tumeur cérébrale maligne qui se développe dans le cervelet. Elle peut par ailleurs provoquer des métastases dans la totalité du système nerveux central, par la voie du liquide céphalo-rachidien. Les patients sont classés en différents groupes de risques en fonction du type de tumeur, de la biologie de la tumeur, de la présence de métastases et de l’âge au moment du diagnostic. Cette classification détermine le type de traitement qui leur sera administré.

Les patients atteints d’une maladie à haut risque présentent un risque accru de récidive. Il est donc particulièrement important d’améliorer leur thérapie. Le traitement est intensif et comporte, outre l’opération de la tumeur, une radiothérapie et une chimiothérapie. Il est encore difficile de savoir quel type de radiothérapie et quels médicaments et intensités de chimiothérapie offrent les meilleures chances de guérison et réduisent au minimum les effets secondaires à long terme (tels que les déficiences intellectuelles).

L’étude internationale « SIOP-HRMB » vise à traiter les patients de manière aléatoire avec l’une des différentes options thérapeutiques.  L’efficacité et les effets secondaires à long terme de ces traitements seront comparés dans quelques années afin de déterminer le meilleur traitement possible. Ces résultats pourront ainsi profiter aux futurs patients atteints d’un médulloblastome à haut risque.

En Suisse, cette étude est menée sous la direction du Dr Nicolas Gerber. Médecin-chef à l’hôpital pédiatrique universitaire de Zurich, il encadre plusieurs études du SPOG. L’Université de Birmingham en Grande-Bretagne est chargée de la conduite internationale de l’étude.

Vous trouverez de plus amples informations sur cette étude ici.

 

 

Légende photo : Dr Nicolas Gerber, médecin-chef à l’hôpital pédiatrique universitaire de Zurich et coordinateur de l’étude SIOP-HRMB en Suisse.