FAIRE UN DON

Voici comment vous pouvez nous soutenir

« Fini les larmes – 
profitons de chaque instant ! »

Laura n’a pas encore deux ans lorsqu’elle commence à perdre l’équilibre. Bientôt, elle n’est plus capable de marcher et perd totalement l’appétit. À l’hôpital pédiatrique, un examen approfondi dévoile le terrible diagnostic : Laura souffre d’une tumeur au cerveau...

  • Lire l’histoire de Laura

    Un nouveau test génétique révèle que Laura est atteinte d’une tumeur extrêmement agressive. Il faut opter pour un traitement spécifique, bien plus intensif que le premier envisagé, et les médecins ne donnent à Laura que 10 % environ de chances de survie. Ses parents, Gabi et Markus, qui attendent alors leur deuxième enfant, sont terrassés par la nouvelle – la joie autour de l’enfant à venir laisse place à l’angoisse de perdre leur aînée. 

    Laura est hospitalisée et on l’opère pour retirer sa tumeur. Après cette intervention, la fillette n’a plus aucune expression faciale : elle ne peut plus sourire, ne pleure pas, ne s’exprime plus et ne bouge pratiquement plus. Pour ses parents, c’est une période d’angoisse et d’incertitude, mais au bout de trois semaines, Laura sourit à nouveau pour la première fois.

     

    Mutter mit Kleinkind

     « Au début, nous avons beaucoup pleuré. Mais un beau jour, nous avons décidé de nous jeter de toutes nos forces dans le combat contre la maladie et de profiter de ce que nous avions. »

    Gabi P., maman de Laura

    Laura réagit très bien à toutes les thérapies et le miracle finit par se produire : après dix mois de traitement intensif, suivis d’un an de chimiothérapie ambulatoire, elle peut enfin rentrer chez elle définitivement. Ses parents expriment leur joie et leur gratitude : ils ne remercieront jamais assez les médecins et les autres soignants de leur soutien.

    Pour Laura, beaucoup de choses ont changé. Elle doit tout réapprendre : à manger, à parler, à marcher. Grâce à l’ergothérapie, à la physiothérapie et à l’hippothérapie, son sens de l’équilibre et sa motricité s’améliorent. Les programmes d’entraide, comme l’échange avec d’autres parents et les offres de vacances, sont encore aujourd’hui d’un grand soutien pour toute la famille. 

    Mais une question continue à tarauder les parents de Laura : pourquoi ? Ils aimeraient que la recherche leur apporte une réponse : déterminer les causes des différents cancers de l’enfant permettrait d’améliorer encore davantage les chances de guérison du cancer. C’est pourquoi notre association Cancer de l’Enfant en Suisse s’engage pour faire progresser la recherche sur les cancers pédiatriques. Aidez-nous à offrir à toujours plus d’enfants comme Laura la chance de guérir.

Quelle est la portée de votre don ?

Cancer de l’Enfant en Suisse s’engage, en coopération avec ses organisations membres, pour améliorer la situation des enfants et adolescents atteints du cancer et de leurs familles dans toute la Suisse. Grâce à votre soutien financier, vous redonnez espoir aux personnes concernées par la maladie et à leurs familles et leur offrez des perspectives d’avenir. Aidez-nous à concrétiser et à développer des projets essentiels dans le domaine du cancer de l’enfant.

Mädchen mit blauem T-Shirt

Familles concernées

Prise en charge optimale et amélioration de la législation pour les familles avec un enfant malade du cancer

  • Lire la suite

    Outre les soucis concernant la survie de leur enfant, les parents sont aussi confrontés à des charges inattendues sur le plan organisationnel, psychologique et financier après le diagnostic. En collaboration avec nos organisations membres, nous nous engageons en faveur de l’optimisation des possibilités de traitement, d’un plus grand nombre d’offres de suivi psycho-sociales et socio-juridiques, ainsi que de l’amélioration du cadre juridique afin que les familles bénéficient d’une prise en charge et d’un soutien optimaux pendant et après le traitement.

Bild einer Survorin

Jeunes adultes guéris

Amélioration des soins de suivi et de l’égalité des chances pour les personnes ayant survécu à un cancer pendant l’enfance

  • Lire la suite

    Environ 80 pour cent des jeunes adultes guéris souffrent des effets à long terme du cancer et de son traitement. Avec les offres du centre de compétences, Cancer de l’Enfant en Suisse se mobilise pour la défense de leurs intérêts. L’accent est mis sur l’amélioration des soins de suivi pour assurer à l’avenir une meilleure qualité de vie et davantage d’égalité des chances aux personnes concernées.

Christina Schindera im Labor

Recherche

Promotion de la recherche sur les cancers de l’enfant pour améliorer les chances de guérison et réduire les effets à long terme

  • Lire la suite

    Grâce aux progrès constants réalisés dans le domaine de la recherche, quatre enfants et adolescents sur cinq peuvent de nos jours être guéris de leur cancer. Le financement alloué par l’État étant loin d’être suffisant, la recherche a besoin de soutien financier provenant de dons privés et de subventions. Cancer de l’Enfant en Suisse soutient la recherche dans le domaine du cancer pédiatrique afin de pouvoir guérir toujours plus d’enfants et d’adolescents et réduire les effets à long terme de la maladie.

     

Comment nous aider

Nous serons ravis de vous conseiller personnellement 

<div></div>

Gabriele Zomorodi
Collecte de fonds

Téléphone: 
+41 61 270 44 11

E-mail :
dons@cancerenfant.ch

Nous contacter
Faire un don maintenant