FAIRE UN DON

Voici comment vous pouvez nous soutenir

Lancement de l’étude HEAR

L’ouïe est un compagnon essentiel de notre quotidien. Grâce à elle, nous pouvons discuter avec nos amis, apprendre une nouvelle langue ou écouter notre musique préférée. Toutes ses choses sont évidentes pour nombre d’entre nous. Après avoir subi un traitement anticancéreux dans l’enfance ou l’adolescence, il peut arriver que l’on entende moins bien. Cette situation est due à certains médicaments ou à une radiothérapie de la tête dont les effets secondaires peuvent engendrer une perte d’audition. Souvent, on remarque cette perte auditive pendant le traitement anticancéreux, mais il arrive qu’elle apparaisse plus tard, à l’âge adulte. C’est pourquoi des tests auditifs réguliers sont recommandés après certains traitements anticancéreux.

Le groupe de recherche sur le cancer de l’enfant à l’Institut de médecine sociale et préventive (ISPM) de l’Université de Berne a lancé l’étude HEAR avec des jeunes adultes guéris, des représentants du corps médical et de la recherche. Cette étude propose aux jeunes adultes un test auditif gratuit, à proximité de leur domicile. Ces tests sont effectués dans le magasin d’un audioprothésiste local. Les résultats sont ensuite remis au participant/à la participante de l’étude qui peut en discuter, au besoin, avec son médecin traitant, par exemple son médecin de famille.

L’étude HEAR vise à découvrir si ces tests auditifs pourraient soutenir le suivi à long terme de personnes atteintes de cancer pendant l’enfance. Les données résultant de cette étude sont également analysées afin d’examiner les effets à long terme des traitements contre le cancer. Les informations recueillies contribueront de manière significative à l’amélioration des traitements anticancéreux et des soins de suivi.