Campagnes

Pupille blanche: le cancer de l’oeil chez l’enfant

Images: Kinderaugenkrebsstiftung
Images: Kinderaugenkrebsstiftung

Campagne de sensibilisation sur la détection précoce du rétinoblastome

Pour les parents des enfants atteints d’un cancer de l’œil, il est fondamental que le grand public soit mieux informé des signes précoces de la maladie. Contrairement à d’autres cancers, les symptômes sont en effet faciles à reconnaître. En cas de diagnostic précoce et de traitements adaptés, 95 % des enfants peuvent être guéris. C’est pourquoi Cancer de l’Enfant en Suisse lance actuellement une campagne de sensibilisation sur la détection précoce.

Tableau clinique

Le rétinoblastome est une affection tumorale rare qui touche l’oeil. Il se développe dans la rétine et survient presque exclusivement pendant l’enfance.

La plupart du temps, seul un oeil est touché, la maladie n’affectant les deux yeux que chez moins d’un tiers des enfants.

Les rétinoblastomes progressent généralement rapidement. Ils peuvent se propager dans le globe oculaire, et de là, dans l’orbite ainsi que le long du nerf optique vers le système nerveux central. En cas de maladie avancée, la tumeur cherche également à accéder à d’autres organes par les voies sanguines et/ou lymphatiques. Sans traitement, son issue est presque toujours fatale. En revanche, en cas de diagnostic précoce et de traitement adapté, presque tous les enfants peuvent être guéris.

Cause

L’apparition d’un rétinoblastome est due à une double modification génétique (mutation) dans les cellules progénitrices de la rétine appelées «rétinoblastes».

Dépistage précoce

Le premier symptôme le plus fréquent est un reflet blanc de la pupille sur une photo au flash, alors que la pupille a un reflet rouge ou noir si l’oeil est en bonne santé. On peut le constater chez plus de deux tiers des enfants malades.

Une simple photo au flash peut montrer aux parents si leur enfant est potentiellement atteint d’un rétinoblastome.
Voir également à ce sujet le clip vidéo.

Par ailleurs, d’autres signes peuvent être alarmants:

  • un reflet blanc de la pupille sur une photo au flash
  • modification de la couleur de l’iris;
  • détérioration de la capacité visuelle;
  • strabisme;
  • rougeur et inflammation de l’oeil.

L’apparition d’un ou de plusieurs signes de la maladie n’est pas forcément synonyme de rétinoblastome. Cependant, il est recommandé de consulter un ophtalmologue dans les plus brefs délais afin de déterminer les causes sous-jacentes.

Pour des informations supplémentaires en français, veuillez consulter le site web de l'association française Rétinostop

Nous remercions la fondation allemande des cancers de l’oeil chez l’enfant (Kinderaugenkrebsstiftung) pour sa collaboration et la documentation fournie.
www.kinderaugenkrebsstiftung.de