Remboursement des médicaments pour les enfants atteints de cancer - News - Actualité - Kinderkrebsschweiz
FAIRE UN DON

Voici comment vous pouvez nous soutenir

Remboursement des médicaments pour les enfants atteints de cancer

Un enfant atteint d’un cancer est l’une des pires choses qui puisse arriver à une famille. La situation est encore plus difficile lorsque les médicaments et les thérapies complémentaires urgentes ne sont pas systématiquement pris en charge par la caisse-maladie ou que leur remboursement exige de nombreuses démarches administratives préalables. Les parents concernés se retrouvent ainsi dans une situation extrêmement pénible, qui crée beaucoup d’incertitude et peut réduire les chances de guérison de leur enfant. Afin de lutter contre ces inégalités de traitement, Cancer de l’Enfant en Suisse s’engage activement au niveau politique et demande une meilleure prise en charge des coûts de tous les médicaments pour les enfants atteints de cancer.

En septembre, le Conseil fédéral avait créé la surprise en affirmant qu’il ne voyait pas de nécessité d’agir en matière de remboursement des médicaments anticancéreux pour les enfants. Cette décision se base sur un rapport de l’OFSP selon lequel la prise en charge des coûts dans le domaine de l’oncologie pédiatrique s’élèverait à près de 100 pour cent. Cette déclaration est toutefois en nette contradiction avec ce que les oncologues pédiatriques et les parents concernés vivent au quotidien. Cancer de l’Enfant en Suisse a donc rencontré les coordinateurs du rapport au Palais fédéral afin de mettre en évidence les difficultés auxquelles les familles et les oncologues pédiatriques sont régulièrement confrontés et de souligner les faiblesses du document produit. Il a par exemple été constaté que le taux de remboursement mentionné, proche de 100 %, ne s’appuie que sur huit réponses parmi plus de cinquante caisses d’assurance-maladie en Suisse.

Parallèlement, dans le cadre de sa prise de position sur la révision actuelle de l’ordonnance sur l’assurance-maladie (OAMal), Cancer de l’Enfant en Suisse a formulé en septembre à la fois les défis à relever dans le domaine de la prise en charge des coûts et les propositions d’amélioration correspondantes. En font partie la prise en charge automatique de tous les traitements standard en oncologie pédiatrique, l’intégration d’experts spécialisés en oncologie pédiatrique dans l’évaluation des cas complexes ainsi qu’une meilleure prise en charge de tous les traitements de soutien. Ces revendications sont soutenues par tous les hôpitaux spécialisés dans le traitement des enfants atteints de cancer en Suisse.

Cancer de l’Enfant en Suisse a également réussi à gagner des médias de référence tels que la télévision suisse, la NZZ, la NZZ am Sonntag et Le Temps à cette cause importante et à sensibiliser ainsi le grand public et les décideurs à l’urgence d’agir. En outre, d’importantes alliances ont pu être formées avec d’autres partenaires du secteur de la santé afin d’attirer ensemble l’attention sur les conséquences négatives de la révision actuelle. Plus d’informations sur l’écho médiatique ici.