Aide aux enfants ukrainiens touchés par le cancer - News - Actualité - Kinderkrebsschweiz
FAIRE UN DON

Voici comment vous pouvez nous soutenir

Aide aux enfants ukrainiens touchés par le cancer

Plusieurs millions de personnes fuient actuellement la guerre en Ukraine. Parmi elles, de nombreux enfants et adolescents atteints de cancer dont le traitement a été interrompu par le conflit. Or sans ces traitements, leurs chances de survie diminuent rapidement. Cancer de l’Enfant en Suisse est l’un des maillons d’une chaîne de solidarité permettant à des familles touchées par la maladie de venir en Suisse pour continuer à être soignées.

Chaque année en Ukraine, quelque 1600 enfants et adolescents sont atteints d’un cancer. La guerre qui sévit actuellement ne permet plus de garantir leur traitement. Comme si le fait d’être chassé de chez soi n’était pas suffisamment terrible, ces enfants vivent désormais dans la crainte de ne plus pouvoir accéder à des traitements vitaux.

Différentes organisations se sont associées pour mener une opération humanitaire internationale visant à faire sortir au plus vite ces jeunes patients et leurs familles de la zone de conflit pour qu’ils puissent continuer à être soignés dans des hôpitaux en dehors de leur pays. La Suisse s’est également déclarée prête à accueillir des enfants ukrainiens atteints de cancer et nécessitant un traitement ambulatoire ou stationnaire. Les enfants et adolescents touchés peuvent alors poursuivre leur traitement dans des hôpitaux spécialisés et leurs familles sont hébergées à proximité.

Au niveau national, cette action humanitaire réunit plusieurs organisations et hôpitaux qui travaillent main dans la main. En font partie, outre Cancer de l’Enfant en Suisse, l’organisation romande Zoe4life, la Fondation en Faveur des Enfants Ronald McDonald, la Société Suisse d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatriques ainsi que neuf hôpitaux pour enfants. Zoé4life a organisé le transfert des patients de la Pologne vers la Suisse et assure un soutien financier et logistique.

Ainsi, durant la deuxième quinzaine de mars, 17 enfants ukrainiens et leurs proches ont pu faire le voyage de Cracovie à Genève par avion. Cancer de l’Enfant en Suisse a clarifié sur place les besoins des familles qui arrivaient et coordonné leur hébergement à proximité de l’hôpital. En collaboration avec notre organisation membre ARFEC, laquelle s’était chargée de trouver rapidement des vêtements et des chaussures et de les distribuer sans formalités excessives, nous avons pu accueillir à Genève ces familles réfugiées à l’issue de leur longue fuite.

La solidarité a été immense, même si cette situation exceptionnelle a posé des défis importants à toutes les parties impliquées. Les questions et les incertitudes étaient nombreuses, empêchant toute planification précise et exigeant une grande flexibilité. Jusqu’à l’arrivée des enfants, personne ne savait quel serait leur état de santé, combien de personnes les accompagneraient et si le transfert vers les différents hôpitaux pourrait avoir lieu le jour même. Néanmoins, l’étroite collaboration entre tous les acteurs a porté ses fruits : « Après ce week-end intense, nous sommes très heureux de constater que les familles se portent bien, compte tenu des circonstances. Apprendre qu’un des petits patients avait recommencé à sourire dès mardi, lors d’une promenade au parc, a été le plus beau des cadeaux pour nous », a déclaré Zuzana Tomášiková, responsable du centre de compétences de Cancer de l’Enfant en Suisse.

Zuzana Tomášiková, responsable du centre de compétences et l'équipe de l'ARFEC